Nous utilisons des cookies pour améliorer nos services. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.Plus d'informations ici.

fermer ce cadre
Warning!
Vous utilisez un navigateur obsolète

Pour naviguer sur un internet rapide et sécurisé, téléchargez gratuitement un navigateur moderne.
Ou mettez celui-ci à jour.

Vous êtes actuellement sur la page:

esprit-caroll / association-josephine

Aider les femmes à reprendre confiance en elles par des petits gestes : c’est le but de
l’association Joséphine.

Avec le soutien de grandes marques – dont
Caroll, qui participe au financement et donne
des vêtements – l’association a créé un espace
de mise en beauté : un lieu où les femmes plus
démunies sont accueillies par une équipe de
professionnels – tous bénévoles – qui les
aident à prendre soin d’elles à travers la coif-
fure, le maquillage, les conseils vestimentaires
et le don des vêtements.

Nous avons rencontré Charlotte Rosier*,
la responsable du conseil en image auprès de Joséphine.

* Consultante en image, dirigeante de l’agence conseil Mademoiselle Charlotte

CAROLL : Se faire belle, n’est pas que superficiel...

Charlotte Rosier : Se faire belle, n’est pas que superficiel… Effectivement, cela permet de gagner énormément en assurance. Les femmes qui viennent à l’association ont un manque d’estime de soi et ont besoin de quelqu’un qui les aide à se mettre en valeur pour mieux trouver leur place au sein de la société.


CAROLL : Concrètement, comment travaillez-vous ?

CR : Je discute longuement avec chaque femme
pour comprendre son univers, sa vision
d’elle-même et son objectif. J’adapte ensuite
mes conseils, puis nous nous postons
ensemble devant une glace et j’explique
comment se mettre en valeur, en illustrant
mon propos avec les vêtements.

CAROLL : Justement, chez Caroll on trouve une garde-robe pour toutes les femmes…

CR : Je compose avec la générosité de Caroll et la
variété de l’offre, et j’arrive presque toujours à
trouver un vêtement qui met les femmes en
valeur.

CAROLL : Le petit truc qui aide ?

CR : La couleur ! On associe ces femmes en détresse à la tristesse ; une touche de couleur peut tout changer et faire la différence. S’il n’y avait qu’un conseil à donner aux femmes… D’être bienveillantes vis-à-vis d’elles-mêmes ; de savoir prendre quelques instants pour découvrir leurs atouts et les mettre en valeur.